Notre spiritualité

La Militia Christi a pour but essentiel le règne de Jésus-Christ au sein de la société. Les moyens d'atteindre ce but sont ceux que le Père Vincent Jandel, Maître Général des frères prêcheurs (1850-1872), donnait à sa "croisade pacifique" : la prière, la parole et les bonnes œuvres. C'est-à-dire que suivant ces directives, les membres de la Militia Christi s'efforcent « de faire rentrer dans la société l'esprit de foi, de ramener l’Évangile dans les mœurs, de remettre en vigueur les usages chrétiens, de combattre le respect humain, et de prendre pour règle de leurs convictions et de leur conduite une parfaite soumission et une docilité filiale aux enseignements du Saint-Père, non seulement quant aux définitions dogmatiques, mais encore aux questions de discipline ou d'opportunité dans lesquelles on ne s'écarterait jamais des décisions du Souverain Pontife et de la ligne que son autorité tracerait aux fidèles »

Par les rites de la remise du manteau, de l'engagement et de l'investiture, hérités légitimement des fondateurs et des réorganisateurs successifs de la Militia Christi, le militant chrétien, «  bonus miles Jesu Christi », reçoit dans la fidélité à l'esprit de la chevalerie chrétienne, la marque d'une mission propre dans le monde actuel qu'il accomplit au service de Jésus-Christ en accord avec ses supérieurs directs.

D'après, les articles 1, 2 et 4 des Constitutions de la Militia Christi

 
 

« Guerrier valeureux, porte l’épée de noblesse et d'honneur !

Ton honneur, c'est de courir au combat pour la justice,

la clémence et la vérité ! »

 Ps 44 4-5

 

« ... les images évoquées par ce psaume, se trouvent être le point de rencontre d'une double et concordante interprétation. Il y a d'abord celle, scripturaire, qui y reconnaît la figure royale et héroïque du Christ Sauveur. Puis s’y rattache celle, historique mais aussi liturgique, qui y perçoit la référence la plus sainte du chevalier, appelé par sa vocation et sa mission à se configurer au Christ... Il ne s’agit point de réduire le Christ à un modèle humain. Au contraire... Nous nous proposons de discerner dans le Christ de l'Evangile les marques de référence d'une chevalerie parfaite, car fondée dans le Christ. »

« La chevalerie est d'abord et surtout un « esprit ». Esprit de droiture, de loyauté, esprit de service, d'abnégation, esprit d'humilité. Entrer en chevalerie, c'est s'enrôler explicitement dans une compagnie qui se met au service de Celui qui fut le Serviteur par excellence. »

Ce livre présente la chevalerie sous un triple aspect historique, christologique et spirituel. Ainsi le lecteur est-il invité à renouveler son regard sur l'authentique chevalerie chrétienne et à y découvrir une spiritualité toujours d'actualité, loin des poncifs et des images désuètes qu’'on lui prête trop souvent encore.

L'abbé Bruno Pin, chapelain de la Militia Christi pour la province du Liban, a exercé son ministère comme éducateur et père spirituel dans un grand collège jésuite de Beyrouth.

 

Formulaire de contact

Si vous souhaitez entrer en contact avec la Militia Christi , s'abonner à son bulletin (trimestriel), apporter votre soutien à ses œuvres par un don en numéraire ou un don de livres religieux, apporter votre concours à ses associations, ou pour tout autre motif, vous pouvez utiliser le formulaire ci-contre.