Province de France de la Militia Christi

« Guerrier valeureux, porte l’épée de noblesse et d'honneur ! Ton honneur, c'est de courir au combat pour la justice, la clémence et la vérité ! » Ps 44

La Militia Christi est une association de droit pontifical relevant du Conseil Pontifical pour les laïcs qui succéda, après le concile Vatican II, à l’Ordre chevaleresque de la Milice de Jésus Christ, fondé au 13ème siècle dans la mouvance de Saint Dominique. Forte de sa longue tradition, cette association perpétue l’idéal chevaleresque et vit de la spiritualité dominicaine.

La France est l'une des sept provinces d'implantation de la Militia Christi, qui est également présente en Belgique, en Espagne, au Bénin, au Togo, au Liban, et en Italie (en cours d'implantation).

Il existe par ailleurs des maisons ou des membres dispersés, soit au total environ 400 membres.

Origine

La Militia Christi naît en 1209 dans la mouvance de saint Dominique et des frères dominicains. Encouragée au cours des siècles par de nombreux Papes, elle se développe comme une institution chevaleresque dont les membres, laïcs courageux et fidèles, se mettent au service de l’Église pour la défense de la foi.

En 1870, l’Ordre chevaleresque de la Militia Christi se réorganise à Rome autour d’un cercle d’officiers pontificaux menés par le comte Arthur de Beaumont – colonel d'Etat-major pontifical – assistés du P. Jandel – Maître général des dominicains – et encouragés par Pie IX, qui relancent l’esprit de la vieille institution en orientant ses membres vers la construction du royaume de Dieu dans la société.

La période de réforme vécue de 1959 à 1973 voit l’Ordre se transformer en association de fidèles et adapter ses finalités aux exigences de l’apostolat des laïcs définies par le Concile Vatican II.

Le 21 novembre 1981, le Conseil Pontifical pour les Laïcs décrète la reconnaissance de la Militia Christi comme Association de fidèles de droit pontifical.

Vocation

La Militia Christi réunit des laïcs — hommes et femmes — de toutes conditions, désireux de s’engager , individuellement et en tant qu’association, pour faire progresser l’esprit de foi et les valeurs chrétiennes dans le monde.

Les moyens que se donnent ses membres sont fondés sur les conseils évangéliques et sur un nouvel esprit de chevalerie caractérisé par le charisme de service.

Ils agissent dans le cadre de trois départements d'action orientés ad intra et ad extra.

  • le département de la Vérité assure ad intra la formation de ses membres aussi bien par l’enseignement donné que par l’encouragement à l'étude des sources sûres de la foi catholique ; ad extra l'enrichissement de bibliothèques en pays francophones ;
 
  • le département du Rosaire et de la vie spirituelle ad intra nourrit la vie intérieure et la piété des membres, grâce à des retraites spirituelles, des veillées de prière, nuits d'adoration... et ad extra il promeut des activités missionnaires sur le chemin de Saint Jacques dans le cadre de la nouvelle évangélisation ;
  • le département de l’Hospitalité organise l'entraide entre membres et les rencontres fraternelles (chapitres...). Ad extra il soutient des œuvres de solidarité et de charité inséparables de l’évangélisation.

Les actions ad extra sont conduites par des associations spécialisées, rattachées à la Militia Christi.

 

Membres

La Militia Christi comporte trois catégories de membres qui se distinguent non par la vocation militante, chevaleresque, ou par la spiritualité, mais par la profondeur de l'engagement :

 

Les membres consacrés sont les membres désireux d'intensifier encore plus en eux l'esprit des conseils évangéliques de pauvreté, de chasteté, et d'obéissance, configurant ainsi plus totalement leur personne à Dieu. Ils peuvent, dans les conditions prévues par le Code de droit canonique (canons 1191-1195) choisir de prononcer un ou plusieurs vœux, les renouveler chaque année, et au bout de cinq années prononcer des vœux définitifs.

Les membres affiliés sont des personnes qui, en tant que sympathisants, amis ou bienfaiteurs, désirent appartenir spirituellement à la grande famille de la Militia Christi. Ils s'efforcent de pratiquer les qualités chevaleresques de loyauté, générosité, et de service qui lui permettront, sans être engagé dans les travaux de la Militia Christi, de répandre ce climat de paix tellement souhaité de nos jours par le deuxième concile du Vatican.

Les membres engagés se lient par étapes successives à l’esprit de service et de militantisme propre à la vocation chevaleresque et à la spiritualité dominicaine. Les hommes reçoivent l'adoubement chevaleresque traditionnel, les femmes sont envoyées en mission ; leur statut dans la Militia Christi est identique. Cet état constitue la plénitude de l'adhésion à la Militia Christi

Fonctionnement

La Militia Christi est dirigée par un Maître général élu pour neuf ans renouvelables. Il est aidé d'un Assistant général et d'un Secrétaire général. Il est assisté d'un conseil magistral.

Depuis novembre 2003 Jacques Stoquart est notre Maître Général, il est issu de la Province de Belgique.

L’aumônier général est l’archevêque de Sens-Auxerre (France), Monseigneur Hervé Giraud (@mgrgiraud).

Les membres de la Militia Christi se regroupent en "maisons" ; les maisons présentes dans un même pays constituent une province, placée sous la responsabilité d'un délégué provincial. La France constitue une des provinces de la Militia Christi, elle regroupe plusieurs maisons.